Guilty Crown (saison complète)

Résumé de la série :

Japon 2039. A la suite de l’apparition d’un virus ayant plongé le pays dans le chaos dix ans plus tôt, la population japonaise vit sous le contrôle d’une organisation internationale, le GHQ, contre laquelle se battent des groupes de résistants. Lycéen ordinaire et jusqu’alors sans histoire, Shu Ôma se retrouve soudain entraîné dans leur combat lorsqu’il acquiert un étrange pouvoir qui lui permet de matérialiser des armes avec le coeur de ses amis…

Critique :

L’action se déroule dans un Japon futuriste très réaliste. Il serait en effet facile d’imaginer que le pays puisse tourner aussi mal avec une crise de cette envergure. Même si c’est du déjà-vu dans l’animation japonaise, l’apocalypse étant une peur répandue au Japon.
Nous suivons ici l’aventure d’un lycéen typique qui rencontre par hasard une chanteuse à succès. Mais le duo est bien plus particulier qu’il n’y paraît. Les relations entre les personnages sont très bien réfléchies. On sort souvent de l’ambiance scolaire pour creuser les choses plus profondément. Ou faire planer le doute. Dans un pays en guerre, les amours et amitiés rencontrent bien des épreuves, et les surprises sont au rendez-vous. Il est intéressant de noter que les héros dans l’animé vont rejoindre les « terroristes », alors que le GHQ, l’organisation multinationale venue sauver le Japon du virus de l’apocalypse, est en fait composé de gens horribles. Cela donne un fond géopolitique sur lequel réfléchir et sort du schéma classique des gentils contre les méchants sans ambiguïté…
À noter que la première partie de l’animé (les onze premiers épisodes) reste dans le schéma classique du shônen : un jeune lycéen qui devient petit à petit un héros et, avec sa bande d’amis, sauve le Japon du mal absolu, le GHQ, avec comme mentor Gai, le terroriste. La seconde partie tend vers le genre seinen. En effet, l’ambiance devient beaucoup plus sombre, les relations entre les personnages deviennent plus complexes. Il n’y a plus de héros, juste des adolescents coincés dans une situation désespérée et qui se débrouillent tant bien que mal.
Graphiquement parlant, l’animé est très bien dessiné et fait plaisir à regarder. Avec l’ère de la 3D, on tombe très souvent dans le piège de la facilité à faire des arrière-plans dans cette technique qui sont facilement reconnaissables et cassent l’ambiance. Avec Guilty Crown, ce n’est bien heureusement pas le cas. Les animations sont très bien réalisées, belles à regarder, et surtout parfaitement fondues dans l’action et le décor ! Ça change tout. Les musiques de la bande originale sont vraiment magnifiques et valent le coup d’être citées.
Les combats sont originaux. Nous avons ici largement dépassé le niveau des combats en méchas (fini les combats de robots pas toujours si intéressants) grâce à une nouvelle technologie, le Void Genome. Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus, mais ce concept innovant dans l’univers des animés vaut indéniablement le coup d’œil.
Seul petit bémol, le dernier épisode est très condensé : on aurait pu facilement le découper en deux, voire trois épisodes. Cela nous donne une fin précipitée, où certaines questions restent sans réponse. Mais ce ne sera pas la première fois dans l’animation japonaise.
Pour finir, c’est un animé très bien réalisé. Et même s’il y a du déjà-vu, des passages prévisibles, le scénario sort de l’ordinaire (pas étonnant de la part de Tetsurô Araki, qui avait aussi réalisé Death Note) et la série mérite le coup d’œil.
La saison 1 est complète donc en visio illimité en payant (sauf pour l’épisode 1 mais une inscription est obligatoire) et tout ça grâce à KzPlay !

Maintenant place au visionnage en cliquant sur l’image !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s